GIMP

Gimp est un logiciel qui a les même capacités que Photoshop, le fameux Photoshop, logiciel originellement conçu pour la retouche de photo….. Grâce aux infographistes il est devenu plus que ça. Et Gimp suit la même ligne à une chose près, très très très intéressante -> il est gratuit !
Pour commencer, télécharger-le sur Framasoft (portail de logiciels gratuits !).
Maintenant allons découvrir son interface proche de celle de Photoshop.

screenshot gimp

 

Comme vous pouvez le constater, il y a trois parties :
-> La partie outils à votre gauche
-> la partie centrale sur laquelle évoluera votre document
-> la partie calque.

L’information au numérique

Seront mis dans ce billet les sites utiles à tous ceux qui veulent être informer du monde numérique. C’est une liste exhaustive qui est à remplir indéfiniment ! Donc, si j’y pense, j’y reviendrai pour y ajouter de nouveaux liens !!

-> Homo numericus : la nouvelle évolution de l’homme ! Ce site vous présente une veille documentaire et informative pointue et critique alliant nouveaux modes de pensées numérique et sujet d’actualité…

-> http://mediasmarts.ca  : Avis aux Anglophones, le site est entièrement en anglais puisque Canadien ! C’est un site axé sur la Littéracie et les médias en général dans l’éducation et ses pratiques. Très utile et invite franchement à penser et à réfléchir sur l’éducation avec le numérique en France…..

Les Salons

Je vais mettre quelques dates clés en ce qui concerne les salon concernant le domaine du livre et de l’éducation et de la culture.

-> Salon de la Photo
Date : 8 au 12 Novembre
Lieu : parc des expositions Porte de Versailles
Plus d’Info ? : >> ici

-> EDUCATEC – EDUCATICE
Quoi : Le salon professionnel de l’éducation regroupant les sociétés offrant des produits, solutions et matériels pour l’éducation.
Date : 21 au 23 Novembre
Lieu : Parc des Expositions Porte de Versailles

-> Salon du livre et de la Presse Jeunesse
Date : du 28 Novembre au 3 Décembre
Lieu : Espace Paris Est Montreuil

-> Salon International de minéralogie et bijouterie
Date : 30 Novembre au 2 Décembre
Lieu : Parc des Expositions Porte de Versailles.

-> Salon Studyrama des formations du numérique
Date : (attention date unique !) 2 Décembre
Lieu : Parc des Expositions Porte de Versailles.

-> Salon Studyrama des Masters 2 et MBA
Date : 12 Janvier 2013 (date unique!)
Lieu : Parc des Expositions Porte de Versailles

-> Salon Studyrama des formations Artistiques et culturelles
Date : 18 et 19 Janvier 2013
Lieu Parc des expositions Porte de Versailles

-> SimeSitem
Quoi? : Salon international des musées et des lieux de culture / Equipement et valorisation
Date : 29 au 31 Janvier
Lieu : Carrousel du Louvre

-> SIEL
Quoi ? : Salon professionnel des solutions scéniques et événementielles.
Date : 4 au 6 Février 2013
Lieu : Parc des Expositions  Porte de Versailles

-> APPAREL SOURCING :
Quoi ? : Salon totalement dédié à la confection et aux accessoires de mode.
Date : 12 au 15 Février 2013
Lieu : Parc des Expositions Porte de Versailles

-> Salon de l’Etudiant :
Date : 15 au 17 Février
Lieu : Parc des expositions – Paris – Porte-de-Versailles – Pavillon 2 – Niveau 1
Plus d’info >> ici

-> Le salon du Livre
Date : 22 au 25 Mars 2013
Lieu : Parc des Expositions Porte de Versailles
Pour plus de précision >> ici

-> Salon du Dessin
Date : 10 au 15 Avril 2013
Lieu : Palais Brongniart
Plus d’info ? >> Ici

-> GRAPHITEC
Quoi? : Le salon de la chaîne graphique : du multicanal à l’imprimé.
Date : 11 au 14 Juin 2013
Lieu : Parc des expositions Porte de Versailles

 

Et si j’en trouves d’autres.. je rajouterai ! et si vous en voyez d’autres… ben envoyez-les moi !

Avis à vous, Bibliophiles

Sur ce poste je mettrai (si j’en trouve aussi xD) plein de site concernant le domaine du livre. ça passe bien entendu par l’Edition, la bibliothèque, la librairie, des bons plans et autres joliesse numérique ! (si le mot existe.. si non;.. il vient de naître, baptisons le xD!)

Bibliothèques

-> le site incontournable de la BNF
-
> Sa bibliothèque numérique Gallica
-> Voici le site officiel mis en place par l’UNESCO de la bibliothèque numérique mondiale !
-> Cairn, c’est une bibliothèque numérisée entretenue par des éditeurs pédagogiques donc c’est plutôt cool……………………….. mais payant xD (pas tout… mais la majorité) !
-> ABU Association des bibliophiles Universelles (je rajouterai.. francophone !) vous propose un site assez ouvert pas encore complet, et c’est normal !
-> Le site de la bibliothèque de Montréal (au Québec) nous liste ici une série de sites concernant les bibliothèques numérisés.
-> e-Athena, et oui cette déesse de la Sagesse et de la ruse ! Ce site nous propose plus de 500 textes classiques en version original et en version traduite en français ! avis aux amateurs de lettres classiques, ce site est fait pour vous :D

Education :

-> et voici un site pour les futurs professeurs, enseignants
-> Canal Académie : (c’est marqué sur le site : magazine Francophone des Académies sur Internet.

Culture, livres :

-> Qui veut se mettre au courant des thèmes du domaine du livre doit passer par là -> link
-> Ce blog-ci nous raconte les nouveautés, les évolutions dans le domaine du livre -> >> link
-> Si vous êtes passionné/e de livres et d’histoire et d’art et de culture (oui et/ou tout cela à la fois) alors ce site est fait pour vous :Dhttp://le-bibliomane.blogspot.fr/ le nom devrait déjà vous parler héhé !!

-> Prêt/e pour un saut dans l’histoire du livre ? Voici ci-dessous quelques sites pour tous les amateurs bibliophiles :
>http://histoire-du-livre.blogspot.fr/ : un excellent blog pour se mettre au courant de TOUT ce qui a attrait à l’histoire du livre !
-> Un peu d’histoire ça vous tente ? c’est la BNF qui vous explique en nous faisant un joli synopsis sur les origines de l’écriture.
-> et pour compléter cette série je vous propose cet article de Artezia qui nous livre ses secrets sur l’histoire du livre !

Parlons du 9e art et de la littérature Jeunesse….
-> La cité de la BD : le titre du site dit tout ! C’est le portail de la Cité International de la Bande dessinée et de l’image.
-> Le site L@BD : Dégustez la sélection de BD et explorer (exploitez) les bases de données spécial BD…
-> La BNF nous propose SA sélection parmi les ouvrages de littératures Jeunesse

Colloque : Le livre numérique

Colloque : Impression numérique : quel futur pour le livre ?

Dirigé par Jean Sarzanat

Les éditions numériques représentent 2% des CA des éditeurs qui de ce fait a tôt fait d’abandonner les livres numérisés sur CD/DVD/USB car le livre numérique s’écoule en nombre de 34,8 Million d”exemplaires’.

L’édition numérique a 2 ans.

Pourquoi l’avoir écrit ?

Ce livre est un décryptage sur place de l’homme. On a pas trouvé ce qu’on voulait lire sur le numérique, on y donne pas la définition d’un livre numérique et on constate que les caractéristiques n’ont été établi par aucune démarche.

Qu’est ce que le livre avant le numérique ?

C’était un mot valise, physiquement et tactilement c’était unn objet en plus de contenir un discours. Ce qui est frappant lors de l’éruption du numérique c’est que c’est la première fois que le livre, le texte – le tissu, se sépare de son support. Alors que depuis 2000 ans, le texte et le livre fut indissociables (encore aujourd’hui!)
le livre numérique, c’est un papier numérisé. Gutenberg avait fait la même chose lorsqu’on est passé des livres manuscrits aux livres imprimés. La nouvelle technique ne fait qu’imiter l’ancienne.


La librairie va t’elle mourir ?

La littérature n’est pas sécable ce que peuvent être d’autres domaine. On peut se poser la question de savoir si le numérique va t’il changer le statut des auteurs ? Car le numérique autorise aujourd’hui le mélange des techniques et des médias.
La philosophie de ‘édition Française par rapport au numérique – > « Je maintiendrai le droit d’auteur et l’approche traditionnel du livre, je n’essaierai pas d’innover. » Cependant, l’édition est de plus en plus dirigé ers l’école Juridique et de moins en moins à la création ! Ceux qui échappent à cette tendance sont les petits éditeurs car ils font de la littérature pure ! Malheureusement, des soucis de gestion ont envahit l’espace éditorial.

L’éditeur traditionnel est – il armé face au numérique ?

L’auteur peut prendre son envol sans l’éditeur (voir le cas de François Bon ou Jérôme Lindon). Car le numérique change les métieurs qui s’accompagnent cependant du maintien des fonctions (médiation…). Les métiers tels qui sont organisés répondent- ils à ce changement ? Non. Ces grandes structures éditoriales sont elles adaptables ? Non ? Il va falloir une évolution !
Les librairies souffrent beaucoup, pourtant leur rôle est fondamental, la médiation et la diffusion du goût, le tropisme est fondamental, et peutêtre que certains s’en réjouissent…..

Le e-commerce ne favorise-t-il les petites créations ?

On peut même se dire si ce n’est pas le dernier rempart de la petite édition ? Effectivement, la démarche d’hier (rechercher dans une librairie) se retrouve dans Amazone par exemple, qui fournit des livres « vieux ». Le principe d’internet étant la lisibilité, qui surgonfle donc la présence → merci Google !!!!

Dans quelle mesure le numérique peut-il changer la lecture ?
C’est le livre qui nous tient car l’objet est artisanal( s’y mélangent l’art du papier, de l’imprimerie…). La structure est communément canonisé et banal. Avec le numérique, le livre se fond avec Internet et se retrouve à être amené au même niveau qu’un message (msn ou tweeter ou FB…)
Exemple : le journal traditionnel avait à chaque page une rubrique précise (on savait que p5 c’était la politique, p8 le sport, p12 la culture etc…), tandis que sur Internet toutes les rubriques sont à la suite, il y a aussi ue distribution de l’accessoire qui a disparu. Le livre va en être victime.
Mais… à une magie en succède une autre !

La suite ?

A quoi servent ces techniques numériques ? Le fait de passer du codex au numérique fait que ce dernier devrait interférer sur la manière de penser. Il y a un parallèle entre le livre et la logique de par son approche carthésienne.

La France a des principes déductives ça veut dire que l’on va édicter une règle pour la majorité et si y a un groupe assez conséquent à qui ça ne va pas, on va la modifier. Les Anglo-saxons sont inductifs, c’est le contraire, c’est à partir d’un certain nombre de cas que la création de la règle se fait. Ce qui explique qu’en Europe il y a coexistence de ces deux systèmes.
Cette linéarité qui nous ait familière va en prendre compte. ( < Marshall Mac Luhan qui a écrit sur ces deux système). Le numérique va bouleverser l’épistémologie. Avant, il y avait un « sachant » qui publiait un livre inaccessible (les ecyclopédies, les traités et même lisez les classiques xD vous verrez!!!) cette distance s’est écrasée avec le numérique, il y a un plus grand accès et donc on perdra l’habitude de rechercher (attention, pas chercher ! Rechercher dans le but de comprendre comparer analyser…)
La génération future n’aurait pas de culture livresque mais numérique ! Alors sauront-ils se débrouiller ? Peut – être pouvons nous faire d’autres approches du problème, peut-être justement qu’ils n’auront pas besoin de tout connaître sur un domaine pour discourir dessus !

Y a-t-il une dévalorisation de la matière intellectuelle ?

Il faudrait comprendre les googliens (xD). Google : c’est un collecteur, et dispensateur d’informations. Son objectif est un accès total et universel de l’information. Les deux génies qui l’ont crée avaient une démarche pragmatique et prosaïque. Ils ont compris qu’ils n’y avaient pas tout sur Internet et alors, ils ont voulu numériser tous les livres. Pour eux, un livre = un stock d’information. La presse = informations mis dans un ensemble. Mais lorsque les éditeurs se sont mis à grogner, ils ont numériser les livres pour les consulter d’où la création de la plateforme Google bookstore !
Le passage de la recherche ponctuel – livre est une grande approche. Les pratiques d’aujourd’hui ne tendent pas à valoriser la matière intellectuelle. Il y a confusion entre Connaissance et Information.

Mais peut être que l’intellectuel même va changer !

Qu’en est il des marché du livre ?

Ce n’est pas un marché normal il est très compliqué (ce qui signifie qu’on a tout intérêt à s’y mettre xD)
Dans le domaine du livre, on constate une évolution des métiers, une revisite des métiers.
Exemple : La bibliothèque a tout intérêt à s’extérioriser davantage, anticiper les besoins du public et apprendre à lire au public.
Le libraire, doit s’ouvrir sur internet et émettre des avis COMPETENTS, de VRAIS critiques ! Car aujourd’hui ce sont des marques qui critique !! (me Figaro « excellent !! » Cosmopolitain « un vrai choc ! »…)

Parallèle avec le livre Umberto Eco !

Lorsque j’ai terminé le manuscrit je l’ai donné à mon éditeur qui m’a proposé le livre d’Eco…. La surprise xD !
« Le livre ne sera pas remplacé » Eco.
La crise du livre est né de cet égo, du fait que TOUT est devenu livre c’est ce qui l’a nuit. Peut-être va – t- il retrouver sa valeur d’antant, originel, traditionnel.
L’hypothèse de Sarzanat : Tout ce ui est mieux sur le net devrait être sur le net ! (< CNRS, L.I.R.E.)

Et nous petits auteurs, devrait on faire confiance à Internet ?

« Il vaut mieux s’exposer virtuellement que de mourir dans l’ombre ! » Il n’y a pas que des pirates sur le net !

Autre chose « Le vrai livre numérique n’set pas encore sortie. »
De toute façon, quand on regarde les chiffres, il y a plus de livres physiques qui se vendent que de livre numérique alors qu’ils sont moins chers ! Donc ce n’est pas un discriminant !

Pourquoi le numérique fait peur ?

Parce qu’il est adaptable et donc se développe trop vite, mais il faut faire avec.

Rencontre – Débats à Paris

Je vous mets ici les rencontres-débats qu’organisent les différentes bibliothèques de la ville de Paris, les Jeudi à 19h . L’entrée est LIBRE et GRATUITE, dans la limite des places disponibles (1er arrivé 1er servi, ou.. réservez avant tout le mode ah ah xD !)

  • Octobre 2012 :

Anonymous : Pirates Informatiques ou “indignés” du web ?
Comment ce mouvement est-il né? Quel avenir pour les Anonymous ?
Avec Frédéric Bardeau et Nicolas Danet, auteurs de Anonymous, pirates informatiques ou altermondialistes numériques ? (Fyp, 2011)
Modération : Antony Drugeon, journaliste.
Jeudi 11 Octobre à 19h
Bibliothèque Charlotte Delbo – 2 passage des Petits Frères, Paris 2e.

Mondialisation Culturelle : La dictature du grand divertissement ?
Sommes nous aliénés au grand divertissement ? Quelle place existe-il alors pour les formes culturelles locales qui tentent d’exister ?
Avec Antoine Compagnon, professeur au Collège de France, à l’Université de Columbia et auteur de Le souci de grandeur (Denoël, 2008) et Frédéric Martel, producteur à France Culture.
Jeudi 11 Octobre à 19h
Médiathèque Marguerite Yourcenar – 41, rue d’Alleray, Paris 15e.

Qui est Wikipédia ?
Avec Rémi Mathis, conservateur au département des Estampes et de la photographie de la BNF, administrateur du wikipédia francophone depuis 2007 et président de Wiimédia France.
Jeudi 11 Octobre à 19h
Bibliothèque Couronnes – 66, rue des Couronnes, paris 20e.

  • Novembre 2012

Les mouvements “Slow”, une alternative à l’urgence du quotidien ?
Débat avec Nicolas Aubert, sociologue, auteur de Le culte de l’urgence, la société malade du temps (Flammarion, 2003) et Bastien Beaufort, président du Convivum Slow Food Paris Bastille. Modération : Pascal d’Erm, journaliste et auteur de Vivre plus lentement : un nouvel art de vivre (Eugen Ulmer, 2010).
Jeudi 15 Novembre à 19h
Bibliothèque Germaine Tillion – 6, rue du Commandant Schloesing, Paris 16e

Comment fonctionne la mémoire ?
Rencontre avec Francis Eustache, directeur d’études à l’Ecole Pratique des Hautes Etudes et Béatrice Desgranges, directrice de recherche à l’Inserm, auteurs de Les chemins de la mémoire (Le Pommier, 2012)
Jeudi 15 Novembre à 19h
Bibliothèque Mouffetard – 74/76, rue Mouffetard Paris 5e

Abus d’écran ! Intérêts et Risques pour les enfants et les adolescents.
Avec Mickaël Ayoun, responsable de secteur à l’Ecole des parents et des éducateurs d’Ile-de-France, les psychologues cliniciens Jean-Pierre Couteron, président de la fédération Addiction et Elizabeth Rossé, du centre médical Marmottan.
Avec la mission de prévention des toxicomanies (DASES, Mairie de Paris)
Jeudi 22 Novembre à 19h
Médiathèque Edmond Rostand – 11,rue Nicolas Chuquet, Paris 17e.

La langue des signes est – elle internationale ?
avec Rachid Mimoun et Philippe Bossavy de l’association Visuel.
En présence d’interprètes LSF.
Jeudi 29 Novembre à 19h
Bibliothèque Chaptal – 26, rue Chaptal Paris 9e.

Pourquoi sont – ils pauvres ? Voyage dans la France en crise.
Rencontre avec Catherine Herszberg, essayiste pour son ouvrage Mais pourquoi sont – ils pauvres ? Voyage dans la France en crise (Seuil, 2012).
jeudi 29 Novembre à 19h
Bibliothèque François Villon – 81, Boulevard de la Villette Paris 10e.

  • Décembre 2012

La génération Y
Ils ont entre 15 et 30 ans et ont grandi avec Internet. Ils participent massivement aux réseaux sociaux et le web a révolutionné leur façon de regarder le monde et de s’y projeter.
Rencontre avec Monique Dagnaud, sociologue et directrice de recherche au CNRS.
jeudi 6 décembre à 19h
Médiathèque Jean-Pierre Melville – 79, rue Nationale à Paris 9e.

Premières Fêtes des Adolescents : Liberté et Limites ?
Avec Jean-Pierre Couteron, psychologue Clinicien et président de la Fédération Addiction et Hélène David, directrice Adjointe de l’association Charonne (soins et prévention en addictologie).
Avec la mission de prévention des toxicomanies (DASES, Mairie de Paris)
jeudi 6 décembre à 19h
Bibliothèque Chaptal – 26, rue Chaptal, Paris 9e

Après quoi courons-nous ? La tyrannie du temps…
“ça passe trop vite !” Qui n’a jamais usé et abusé de cette expression. La sensation que les journées ne sont pas assez longues pour tout faire. Débat avec Patrick Cingolani, sociologue auteur de Le temps fractionné. Multiactivité et création de soi (Armand Colin, 2012) ; Rafik Smati, chef d’entreprise sur Internet, auteur de Eloge de la vitesse, la revanche de la génération texto (Eyrolles, 2011). Modération : Catherine Petillon, journaliste.
Jeudi 6 Décembre à 19 h
Bibliothèque Vaugirard – Mairie au 154 rue Lecourbe, Paris 15e.

Le bonheur n’est – il qu’un antidépresseur ?
Conférence-débat philosophique animé par Delphine Bouit, de l’association “Vivre la philosophie concrètement”.
jeudi 6 Décembre à 19h.
Bibliothèque Claude Lévi-Strauss – 41 avenue des Flandres, Paris 19e.

21 Décembre 2012, une fin du monde annoncée ?
Selon l’interprétation du décompte du temps maya, la fin du monde doit survenir le jour du solstice d’Hiver. D’où vient cette terreur de l’Apocalypse ? Débat avec Elise Ferran, docteur en anthropologie spécialiste de la civilisation maya et Didier Jamet, scientifique, directeur du site internet : Ciel des Hommes et auteur de 2012, scénarios (normalement il aurait du mettre scénarii !) pour une fin du monde (Belin, 2009). Modération : Bernard Bourdeix, journaliste et réalisateur, auteur de 2012 et les fins du monde (Fetjaine, 2011).
jeudi 13 Décembre à 19h
Bibliothèque Buffon – 15 bis, rue Buffon, Paris 5e.

Les révolutions arabes à la croisée des chemins.
Conférence par Gilles Kepel, spécialiste de l’islam et du monde arabe, auteur de nombreux ouvrages sur ces sujets, professeur de Sciences Po Paris.
Jeudi 20 Décembre à 19h
Bibliothèque Saint Simon à la mairie, 116, rue de Grenelle, Paris 7e.

Renseignements : 01 44 78 80 50
Agenda en ligne sur http://www.paris.fr
Programme en ligne sur >> ici

Rendez vous pour la saison prochaine (que je tenterai d’écrire ici !)

Division de page web et création d’un menu en HTML 2

Nous avons vu dans le post précédent comment diviser ET organiser la page web. Nous allons à présent voir comment déplacer le menu sur le côté pour une meilleur vision du site. Cela vous donnera les clés pour personnaliser votre site et construire quelque chose de plus complet !
Voici ce qui a sur votre fichier notepad++ :

<!DOCTYPE html>
<html>
<head>
<meta charset=”utf-8″ />
<title>Inconscience et Subconscience</title>
<link rel=”stylesheet” href=”Csstyle/style2.css” type=”text/css”>
</head>

<body>
<div id=”conteneur”>
<div id=”bandeau”>
<img src=”picture/bannieremutopix2.png”/>
</div>
<div id=”menu”>
Illustration et texte
<p><a href=”http://feesfollets.wordpress.com/category/fantasmagories&#8221; target=”_blank”><img src=”picture/avatregret.png”/></a></p>
</div>
<div></div>
<div></div>
<div><h1>Inconscience</h1></div>
<div><h2>qui est-elle ?</h2></div>
<div><p>Elle est la fille de la nuit et cousine de la mort</p>
<P>Elle aimerait voir le jour qui jamais ne la regarde</p>
<p>Le jour la hait et le soleil la fuit</p>
<p> Dis-moi Gabriel, ne te ressemble-t-elle pas un tant soit peu ?</p>
</div>
<div id=”pied”>
about me
</div>
</div>
</body>
</html>

Nous allons alors transformer toutes les div id=… En div flottante, c’est à dire division que l’on pourra déplacer sur la page. Pour cela, nous travaillerons sur la page CSS tout en gardant notre page HTML sur notepad++ et sur le web (moi j’ai google chrome, mais vous pouvez l’ouvrir avec n’importe quel navigateur web !)

Etape 1 : Définir la largeur de la page web
Voyons tout d’abord ce que nous avons initialement sur notre feuille CSS :

h1{
color:#990066;
background-color:#FFE0FA;
}
h2{
color:#990000;
background-color :white;
}
div{
background-color:#FFE0FA;
}

Et bien pour commencer, supprimer les paramètres que vous avez émis pour div. C’est à dire : Adieu div{background-color:#FFE0FA;}
A la place nous allons mettre les noms des différentes parties div id=…

Etape 1 : mise en forme de notre page web

#conteneur{
background-color:#DCB4E8;
width:900px;
margin:auto;
}

Explication :
#conteneur -> c’est le nom du <div id=conteneur>
background-color blabla -> n’est plus nouveau pour vous ;D
width : 900px; -> Ah.. c’est justement la LARGEUR de votre site web qui va ALLER avec la bannièèèèèère :D (vous vous y retrouvez ?!!)
margin:auto; -> Cela signifie que vous aurez comme une mise en page automatique. voyons alors ce que ça va donner sur notre sympathique page web, en ENREGISTRANT notre feuille de style + notre feuille HTML puis en réactualisant notre page web !

Etape 2 : Faire flotter le “menu”, le “corps” et le ” pied” :

donc dans notre feuille de style voici les formules que nous allons appliquer :
Le paramètre qui va faire ‘flotter’ ces différentes divisions sera le mot ‘float’ et nous mettrons alors les dimensions de telles sortes que le “menu” ait une dimension complémentaire avec le “corps”. Et voilà ce que cela donne sur notre feuille CSS.

 

Ce qui donne sur le weeeeb :

 

Vous voyez que sur votre gauche, vous trouvez le menu “illustration et texte” votre joli icône renvoyeuse de site (xD) et en dessous votre pied de page tandis que le corps se situe à droite !!!!

Voilà vous avez les clés pour commencer à vous amuser 8D !